Lors de leur onzième réunion ordinaire, les Parties contractantes à la convention de Barcelone et ses Protocoles ont recommandé d’attacher une priorité à la promotion de la gestion des aires marines protégées et à l’identification des sites marins renfermant des habitats sensibles, menacés ou rares en vue d’établir des aires marines protégées.
Ce projet, qui a reçu le financement de la communauté européenne à travers son programme SMAP a pour objectif d’aider les pays méditerranéens à renforcer la conservation et la gestion durable des éléments représentatifs de la biodiversité marine et côtière de la Méditerranée.
Pour les pays présentant d’aires marines protégées sur la côte Méditerranéenne, le projet va entreprendre des actions en vue d’élaborer et d’initier l’implémentation des plans de gestion des aires protégées marines.
Pour les pays, qui n’ont pas encore établi d’aires marines protégées sur la côte Méditerranéenne, le projet va entreprendre des actions servant à l’identification des sites renfermant des habitats représentatifs en vue d’élaborer un plan national pour le développement d’aires marines protégées.
Le Projet va élaborer: (i) 6 plans de gestion (MP) d’aires marines protégées et contribuera à l’initiation de leur implémentation; (ii) 2 plans nationaux (PP) pour le développement des aires marines protégées. Outre cela, 5 ateliers nationaux de travail (NW) et 1 séminaire régional de formation (RTS) seront organisés ainsi que l’élaboration et la diffusion de guides techniques.
Champ d’action du projet
Le projet sera mené dans les pays suivants:
Pays Région Zone ou aire
Algérie La côte nord-est El Kala
Chypre La zone marine côtière  
Israël La côte nord Méditerranéenne L’aire de Rosh Hanikra
Malte La côte nord-ouest de Malte L’aire marine entre Rdum Majjiesa et Ras Raheb
Maroc La zone côtière Méditerranéenne L’aire d’Al Hoceima
Syrie La zone côtière L’aire d’Oum Toyour
Tunisie Le Golfe deTunis Les îles de Zembra et Zembretta