Le centre d’activités régionales pour les aires spécialement protégées est responsable de la mise en œuvre du projet.

Afin d’achever ses objectifs, le projet va mener les activités suivantes:

Inventaire des études et de documentation disponibles:
Parmi les problèmes identifiés par le projet, on cite l’insuffisance des informations disponibles concernant la biodiversité marine en Méditerranée. Un inventaire d’études et de documentation disponible est préparé dans les premières phases du projet.
Activité 1 (MP) : Elaboration du plan de gestion des aires de :
Le Parc National d’ Al Hoceima , Maroc (MP1)
L’Aire Protégée proposée de Marjiessa- Ras Raheb, Malte (MP2)
Le Parc National de Zembra et Zembretta, Tunisie (MP3)
La Réserve Naturelle de Rosh Hanikra, Israel (MP4)
L’Aire Protégée proposée de Oum Toyour, Syrie (MP5)
Le Parc National d’ El Kala (Algérie) (MP6)
Activité 2 (PP): Identification des sites d’intérêt pour la conservation avec un aperçu des plans nationaux élaborés pour le développement des aires protégées dans les sites identifiés. L’activité sera menée :
le long de la côte de Chypre (PP1)
le long de la côte de Syrie (PP2)
Activité 3 (NW): Organisation d’ateliers nationaux de travail:
NW1. Atelier national de travail sur le développement du tourisme en relation avec les
aires protégées (Maroc)
NW2. Atelier national de travail sur le développement du tourisme en relation avec les
aires protégées (Israël)
NW3. Atelier national de travail sur la gestion des aires marines protégées (Algérie)
NW4. Atelier national de travail sur les techniques de surveillance des aires marines protégées (Tunisie).
Activité 4 (RTS): Séminaire Régional de Formation sur “le plan de gestion des aires marines protégées”
Activity 5 (G): Elaboration des lignes directrices et de manuels techniques
G1. Lignes directrices pour l’établissement et la gestion des Aires Spécialement Protégées
G2. Guide Pratique sur les espèces nécessitant une attention particulière dans les zones côtières en Méditerranée (identification, gestion des populations et des habitats, surveillance)
Activité 6 (D): Dissémination via Internet des informations scientifiques et techniques collectées durant le projet